No hate. No violence
Races? Only one Human race
United We Stand, Divided We Fall
Radio Islam
Know Your enemy!
No time to waste. Act now!
Tomorrow it will be too late

English

Franç.

Deutsch

Arabic

Sven.

Español

Portug.

Italian

Russ.

Bulg.

Croat.

Czech

Dansk

Finn.

Magyar

Neder.

Norsk

Polski

Rom.

Serb.

Slov.

Indon.

Pers.

Türk.

日本語

汉语
Edgar Degas antisémite

Par Hervé Ryssen

22 février 2018



degas_ballet_dit_aussi_letoile


C’est en lisant la belle biographie du peintre Pierre-Auguste Renoir, écrite par son propre fils Jean (le cinéaste) que je découvre que le peintre Edgar Degas était hostile à l’influence des juifs sur la société française.

« Comment pouvez-vous continuer à fréquenter ce Juif ? », dit-il un jour à Renoir, en parlant du peintre Pissarro. (qui était « de gauche », page 278 de l’édition de poche, Folio).

Degas 1


Voici ce que l’on peut lire sur internet du tableau ci-dessus : La personne centrale représente un banquier en haut de forme portant toutes les caractéristiques physiques des caricatures antisémites (nez crochu, barbe fournie, teint cireux, malingre, air hautain) et courtisée par deux autres personnes en haut de forme et aux caractéristiques « aryennes » (blond, teint très blanc, bien portant) le premier lui parlant à l’oreille et le second lui offrant son mouchoir en soie. L’impression mise en avant par ce tableau est très clairement que les juifs seraient les vrais « maîtres » de la finance et que les banquier seraient « à leurs pieds ».

 

Quant au célèbre cinéaste français Jean Renoir, le fils du grand peintre impressionniste, il semblait lui aussi avoir compris certaines vérités sur le “peuple élu”.

 

C’est Henri Jeanson qui rappelle l’anecdote dans le journal L’AURORE, le 5 Novembre 1968. La scène se passe en 1940, à Lisbonne. Renoir attend le bateau qui le mènera aux USA, pays que le cinéaste a choisi pour son exil. Voici un extrait de l’interview, rapporté par Jeanson.

 

LE JOURNALISTE : « Alors, M. Renoir, vous quittez l’Europe? Vous quittez la France? »

 

JEAN RENOIR: « Hélas oui… Et ce n’est pas sans regrets. Mais je suis un homme d’humeur, et souvent irréfléchi, et j’ai commis quelques imprudences. Je me suis stupidement compromis avec le Parti Communiste et les gens de gauche. Mais le temps travaille pour moi. Je reviendrai en France. Hitler est un homme à ma main, je suis sûr que nous nous entendrons très bien tous les deux, car nous sommes confrères. J’ai été victime des Juifs qui nous empêchaient de travailler et qui nous exploitaient. Quand je reviendrai, je serai dans une France désenjuivée, où l’homme aura retrouvé sa noblesse et sa raison de vivre. »







Archive Hervé Ryssen :

- Les visions cauchemardesques d'Elie Wiesel (suite) - Des juifs au Pérou
- Histoire juive - 1000 pichenettes pour Alain Jakubowicz
- Cocaïne : la mafia juive en première ligne - Anatole France. Le Procurateur de Judée
- Cette stupide fascination pour les juifs - Les négligences de Gilbert Collard
- Edward Bernays et la manipulation de l'opinion publique - Romain Rolland et les juifs
- Whisky et pistaches - Edgar Degas antisémite

Collections des vidéos de Hervé Ryssen   
- La Mafia juive                                                    - La théorie du complot. Antisémitisme et conspirationnisme
- La Séfarade Connection                                     - Le judaïsme, unification mondiale, domination mondiale
- Islam et Occident, le choc des civilisations ?       - Les juifs, le communisme et la révolution russe
- Les juifs, l’inceste et l’hystérie                            - Satan à Hollywood

En anglais :

- Israel and the White Slave Trade - Judaism is a Political Project
- Psychopathology of Judaism - The Religious Origins of Globalism
- The Jewish Mafia - The Eschatologic War

"Si j'étais un leader arabe, je ne signerais jamais un accord avec Israël. C'est normal; nous avons pris leur pays. [...] Ils ne voient qu'une seule chose : nous sommes venus et nous avons volé leurs terres. Pourquoi devraient-ils accepter cela ?"

- David Ben-Gourion, premier ministre israélien, cité par Nahum Goldmann dans "Le Paradoxe Juif", page 121.


Palestine banner
Viva Palestina!

Dernières éditions

200 citations sur les juifs

Le plan sioniste contre le monde arabe

L'idéalisme de Radio Islam
Interview avec Ahmed Rami publié par Pravda.

Photos  


The Founding Myths of Modern Israel
Shahak: "Histoire juive"


Milices juives - Quinze ans de terrorisme
Par Robert Faurisson

L'Holocauste au scanner
Par Jürgen Graf

Archive Robert Faurisson

Mein Kampf
Par Adolf Hitler

Une Vie pour la liberté
Révélations d´Ahmed Rami / livre autobiographique.

Le CRIF un lobby au coeur de la république   

"Les Juifs [...] étaient restés ce qu’ils avaient été de tout temps, c’est-à-dire un peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur."

- Charles de Gaulle, conférence de presse du président de la République, 27 novembre 1967.

Down with Zio-Apartheid
Stop Jewish Apartheid!