No hate. No violence
Races? Only one Human race
United We Stand, Divided We Fall
Radio Islam
Know Your enemy!
No time to waste. Act now!
Tomorrow it will be too late

English

Franç.

Deutsch

Arabic

Sven.

Español

Portug.

Italian

Russ.

Bulg.

Croat.

Czech

Dansk

Finn.

Magyar

Neder.

Norsk

Polski

Rom.

Serb.

Slov.

Indon.

Pers.

Türk.

日本語

汉语

Robert Faurisson est mort

22 octobre 2018

Egalité et Réconciliation




Le professeur Robert Faurisson est décédé dimanche 21 octobre 2018 vers 19 heures à Vichy au retour d’un voyage à son lieu de naissance à Shepperton (Royaume-Uni). Il avait 89 ans.

 

Né près de Londres, le 25 janvier 1929, de père français et de mère britannique (d’origine écossaise), le professeur Robert Faurisson a successivement enseigné d’abord le français, le latin et le grec, puis la littérature française moderne et contemporaine et, enfin, la « critique de textes et documents (littérature, histoire, médias) ». Il a notamment enseigné à la Sorbonne, puis dans une université de Lyon.

À la suite de la publication du résultat de ses recherches, le droit d’enseigner lui a été retiré. Il a commencé à faire connaître le résultat de ses recherches surtout à partir de 1978-1979 dans deux articles du journal Le Monde où il a en particulier fait état de sa connaissance des plans des crématoires d’Auschwitz et de Birkenau (qui étaient jusque-là tenus cachés et qu’il a découverts le 19 mars 1976) ainsi que de, selon lui, l’impossibilité physico-chimique du fonctionnement de chambres à gaz homicides dans les camps de concentration allemands. Le 17 décembre 1980, à la station de radio Europe 1, il a résumé son révisionnisme en une phrase de près de soixante mots :

Les prétendues chambres à gaz hitlériennes et le prétendu génocide des juifs forment un seul et même mensonge historique, qui a permis une gigantesque escroquerie politico-financière dont les principaux bénéficiaires sont l’État d’Israël et le sionisme international et dont les principales victimes sont le peuple allemand – mais non pas ses dirigeants – et le peuple palestinien tout entier.

De 1978 à 1993, Robert Faurisson a subi dix agressions physiques. De 1981 à ce jour il a été très souvent condamné en justice mais jamais à une peine de prison ferme. Le 13 juillet 1990, dans l’espoir de le faire taire, une loi spéciale a été adoptée par la France contre le révisionnisme ; cette loi est appelée soit « loi Faurisson », soit « loi Fabius-Gayssot », du nom de son promoteur, Laurent Fabius, député socialiste, richissime, d’origine juive, et du nom de son signataire principal, le député communiste Jean-Claude Gayssot.

Robert Faurisson est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages en français, dont des Écrits révisionnistes rassemblés en sept volumes.

 

***

À revoir :

 

Entretien entre Robert Faurisson et Gilad Atzmon pour les éditions Kontre Kulture (2014) :

 

Dieudonné fait monter Robert Faurisson sur la scène du Zénith (2008) :

 

Alain Soral sur Robert Faurisson et le révisionnisme (extrait de L’Entretien du mois – Octobre 2011) (à partir de la 19ème minute) :



 

La réaction de Jean-Marie Le Pen :

 

La réaction de Dieudonné :

 

La réaction de Bruno Gollnisch :

(Si la vidéo ne s’affiche pas correctement, la visionner ici)



Quelques réactions ignominieuses :

 

Hommage à Robert Faurisson, sur E&R :

Lire Robert Faurisson avec Kontre Kulture :








 

Hommages à Robert Faurisson
Damien Viguier, Georges Theil, Gilad Atzmon, Arthur Butz...

Archive Robert Faurisson


"Si j'étais un leader arabe, je ne signerais jamais un accord avec Israël. C'est normal; nous avons pris leur pays. [...] Ils ne voient qu'une seule chose : nous sommes venus et nous avons volé leurs terres. Pourquoi devraient-ils accepter cela ?"

- David Ben-Gourion, premier ministre israélien, cité par Nahum Goldmann dans "Le Paradoxe Juif", page 121.


Palestine banner
Viva Palestina!

Dernières éditions

200 citations sur les juifs

Le plan sioniste contre le monde arabe

L'idéalisme de Radio Islam
Interview avec Ahmed Rami publié par Pravda.

Photos  


The Founding Myths of Modern Israel
Shahak: "Histoire juive"


Milices juives - Quinze ans de terrorisme
Par Robert Faurisson

L'Holocauste au scanner
Par Jürgen Graf

Archive Robert Faurisson

Mein Kampf
Par Adolf Hitler

Une Vie pour la liberté
Révélations d´Ahmed Rami / livre autobiographique.

Le CRIF un lobby au coeur de la république   

"Les Juifs [...] étaient restés ce qu’ils avaient été de tout temps, c’est-à-dire un peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur."

- Charles de Gaulle, conférence de presse du président de la République, 27 novembre 1967.

Down with Zio-Apartheid
Stop Jewish Apartheid!